Colombia, Huila, sur del pais

Nous sommes restés trois semaines au sein d une fondation qui récupère et s occupe de chats et chiens. il y avait alors plus de 40 chiens et

80 chats. Le challenge de Gloria, la maman du lieu, est de trouver de l argent au jour le jour, pour nourrir sans trop de croquettes ses pensionnaires: tous les jours est préparée une énorme gamelle de lentilles, légumes, bananes plantains, aromates, avec de la viande ou têtes de poulets. Imaginez la folie aux heures de repas…..Autre challenge, soigner autant que possible avec de la kombucha et des plantes locales.

Nous avons fait du chocolat, pour boire, c est à dire que nous l avons mis a fermenter, a sécher, a toster, enlever la fine pellicule, et moulu. un vrai régal. Nous y avons aussi fété les 9 ans d Atis, très beau moment, avec des détails de Gloria, ainsi que des volontaires, et un repas mexicain, si si, demandé par Atis. J ai mémé fait des tortillas, avec les moyens du bord…

de la bas, nous avons été visité un désert, celui de la Tatacoa, et nous nous sommes posés quelques jours dans la ferme d un ami, histoire de se reposer des aboiements et du travail incessant de nettoyage, entretien, soin, alimentation, de la fondation.

 

 

 

Puis, nous avons été sur un autre lieu incroyable, pour quelques semaines aussi, la fondation Viracocha, vers San Agustin Huila, ou nous avons essentiellement travaillé dans les grands jardins: de très nombreuses planches en terrasse, avec retenue en bambou, des plantes incroyables comme de l épinard pérenne, de la chia, quinoa et amarante, des graines de yachay wasi, et des patates volantes (déja rencontrées a las Cañadas, Mexico). De nombreuses constructions en bambous (guadua), magnifiques, dont une grande maloca (première foto). Nous avons pu aussi depuis là visiter les sites archéologiques nombreux, qui représentent la culture de San Agustin, avec de grandes scultures, des tombes, datant environ de – 1000 aJC a +1000 de notre ere. Grandiose. De plus, la zone concentre aussi de multiples cascades, des fleuves encaissés, des vues a couper le souffle. Dans une zone de café, bananes, yuca et ou tout pousse tout le temps….. quand les pluies ne sont pas trop fortes.

Ce lieu est un centre pilote d’ agroécologie, et aussi un restaurant gratuit les midi pour enfants et personnes agées du village qui ont peu de ressources: cuisine végétarienne, équilibrée, avec des légumes du jardin…. encore un sacré investissement, qui marche grace a des fonds de fondation en Allemagne et la dédication d une équipe de choc.

Nous y avons très bien mangé, ce qui nous a fait du bien, car il faut reconnaitre qu en Amérique, même dans les campagnes, les produits sont douteux: Monsanto rode de partout, les produits phytosanitaires sont utilisées a des doses inimaginables, et trop souvent, et la viande aux hormones est la règle.

Par contre, de partout, nous avons rencontré des personnes extraordinaires, les enfants aussi, et partir est a c

haque fois aussi douloureux….

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. jaubert yvette dit :

    c’est super , j’ai l’impression de voyager avec vous ! bonne continuation et gros bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s